Il était une fois... CSO du Bourdalat

Publié le par Caro

La journée de ce samedi fut une vraie fête !

Le concours démarra vers 10h pour la première épreuve qui regroupait les sauts des pros par équipe de 2. Après la reconnaissance du parcours et un petit échauffement des chevaux, le début du concours fut marqué par un saut inattendu de la part de Kiwi qui, malgré sa grande intelligence, son extrême gentillesse, son charme fou et sa volonté de fer, n'avait pas tout à fait compris le but de toutes ces agitations, cet attroupement autour du manège et surtout la raison pour laquelle il se trouvait seul au milieu du manège sans un seul de ses copains. C'est donc tout naturellement qu'il entrepris de faire demi-tour afin de retrouver ses congénères. La sortie par la porte étant bloquée il n'eu d'autre choix que de sauter par-dessus la barrière du manège qui faisait obstacle à son impérieux besoin (quelle volonté !). Résumons: saut de Kiwi à l'arrêt face à une barrière de pas moins de 1m20 de hauteur = envolée de sa cavalière et liberté provisoire pour Kiwi ! Souhaitons que sa cavalière ne garde qu'un souvenir impérissable de cette descente de cheval. Bravo à elle et Jean-Michel pour la maîtrise de la chute.

Le concours était bien parti et Kiwi s'était bien fait remarqué ! Tiphaine prit les choses en main et procéda à une belle remise en confiance du jeune cheval. A force de caresses et paroles, de transitions, de 2 ou 3 sauts, voilà notre Kiwi un peu plus apaisé.

Les choses sérieuses débutèrent alors. Les sauts s'enchaînèrent, des sans-fautes, quelques barres à terre, une chute sans gravité, un régal pour les yeux de tous les spectateurs.  Le manège était quadrillé par les membres de l'asso, équipés d'appareil photo en tout genre et mitraillant à qui mieux mieux. Qu'il est difficile pour un amateur photo de prendre au vol un cheval et sa cavalière sans flou, sans couper la tête en haut ou les pieds en bas, avec un joli fond et une jolie posture de l'ensemble !!

Après un premier classement (résultats) ce fut l'heure de la pause-déjeuner. Les enfants et adultes présents purent profiter du repas préparé par Gauthier pris sous la terrasse du Bourdalat. Un rapide café et hop !

Voilà tout le monde reparti vers le manège pour la reconnaissance du 2ème parcours (12 obstacles) concernant l'épreuve des futurs champions qui se déroulait par équipe de 3 cavaliers. Les équipes se succédèrent avec beaucoup de concentration, de cris: "Hoooo", "Aaaaaah", "Ouiiiiiii", quelques refus mais l'obstination de chaque cavalier permis à tous les participants de conclure les parcours avec beauté et succès. Les cavaliers se faisaient visiblement plaisir, les chevaux aussi (n'est-ce pas Kiwi ?). Une petite pause permis aux adultes (dont beaucoup de parents de cavaliers) de reconnaître une nouvelle fois le même parcours. La tension était palpable, la bouche sèche, le palpitant qui... palpitait. C'est une chose que d'encourager son enfant en étant derrière les barrières, c'en est une autre que d'être soi-même au centre du manège. Très belle expèrience ! Finalement, au bout du compte, ce fut bien court. On en redemande !!! Cette deuxième épreuve réunissait la majorité des cavaliers, elle fut donc longue.

Quelques minutes pour mettre en place le parcours des culottes courtes et les cavaliers poneys étaient en piste, gonflés à bloc, concentrés, très présents dans leur concours, solidaires par équipe de 2. Le parcours chronométré associait maniabilité, allures, précision et se terminait par un saut de barres. Petit Tonnerre et Pirouette étaient fièrement menés par ces cavaliers en devenir qui trépignaient d'impatience en attendant leur tour.

Les derniers à entrer en piste furent les cavaliers de la maniabilité pour montrer leur talent à diriger leur cheval à travers le slalom des chandeliers puis le dédale des barres posées au sol par Tiphaine, puis enfin se préparer au petit trot à sauter un obstacle. Chaque cavalier devait alors descendre de son cheval et l'entraîner dans un parcours de slalom et de saut qui terminait l'épreuve.

Durant tout l'après-midi des gateaux, tartes, beignets étaient disponibles à la vente. Des boissons au sirop était offertes à tout assoiffé... et il y en eu étant donné la chaleur ambiante. Merci aux cavalières qui tinrent avec brio la caisse de notre buvette improvisée. L'association se distinguait par la présence de sa toute nouvelle banderolle au graphisme résolument dans le vent (au sens propre et au sens figuré !) ainsi que ses prochaines dates avec rendez-vous à prendre pour encore partager des moments de sport, de joie et de convivialité.

La journée se termina alors par la remise des prix. Chaque participant reparti avec le cadre photo souvenir de cet évènement. Une ovation spéciale salua Jean-Michel qui avait osé le pari (réussi) de faire sauter Cendrillon, la mule têtue... mais moins que son cavalier du jour ! Bravo ! Encore un joyeux anniversaire à Tiphaine (avec 3 jours d'avance mais il n'était pas possible d'organiser le CSO le mardi 24, désolée) et merci à elle pour son énergie, son enthousiasme et sa disponibilité.

En espérant que chacun d'entre vous apprécia cette journée et qu'elle vous aura donné envie de nous rejoindre pour de nouvelles aventures équestres. N'hesitez pas à laisser vos commentaires sur cette journée. Les photos sont en cours de "développement numérique", elles seront bientôt en ligne. Etant donné la masse importante de photos  dont nous disposons il va nous falloir faire une sélection. Patience...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

caro 20/05/2007 18:08

Pour ce qui est de refaire des journées comme celle-là... aucun problème ! On en refera ! Votre plaisir à participer à ces journées nous donne envie de recommencer... Alors à très bientôt pour de nouveaux projets et de nouvelles dates. N'hésitez pas à nous faire partager vos idées.

Sonia 20/05/2007 14:49

Cette journée étéait trop trop bien ! Malgrè la petite folie de Kiwi le matin ^^ En tout cas je me suis trop éclaté et j'espere pouvoir refaire des journées aussi cool que sa !

katia 01/05/2007 10:46

on s'y serait cru !merci de nous faire partager ces moments de détente (enfin façon de parler !)

Bénédicte 28/04/2007 15:16

Pour prendre une photo en mouvement, il existe sur les numériques des mises au point automatique spécial sport. Pour les nuls en photos comme moi c'est super et les résultats sont parfois aussi inattendus que les chutes à cheval! Vivez votre passion à fond car quand on l'a trouvée c'est salvateur...